Le conseil consultatif
derrière le calendrier de l'avent

Conseil consultatif

24BonnesActions est soutenu dans ses activités par des experts des domaines de la coopération au développement, de la santé, de l’éducation, de la sécurité alimentaire et de la protection de l’environnement et de la nature. Avec son expertise et ses nombreuses années d’expérience dans les pays en développement, le conseil consultatif apporte son soutien à l’équipe de 24BonnesActions en ce qui concerne le choix des projets.

Dr. Ismail Al Baz

travaille depuis près de 30 ans dans le domaine de la coopération internationale au développement ; il a par ailleurs occupé divers postes au sein de diverses organisations, gouvernementales ou non, œuvrant dans le domaine de la coopération au développement. Il s’intéresse particulièrement aux thématiques de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, en particulier dans la région MENA (Middle East and North Africa, Moyen-Orient et Afrique du Nord). Il réside actuellement à Amman, en Jordanie où dirige un projet visant à adapter le secteur du traitement des eaux usées aux défis liés au changement climatique.

Yvonne Altorfer

est à la tête d'un cabinet de conseil à Paris (Sensing Consulting). Dans le cadre comme membre de comité de l'organisation Fondatio, elle a mis en oeuvre des projets au Chili, au Togo et au Bénin et dispose ainsi d'une expérience considérable en ce qui concerne les différents enjeux d'ordre social dans les pays en développement.

Sarah Huegler

Sarah Joy Hügler a étudié la sociologie à Mayence et à Lisbonne. Au cours de ses études, elle a mené des recherches sur la responsabilité sociale des entreprises au Brésil. Elle a acquis sa première expérience professionnelle internationale au PNUD en Sierra Leone et en Tanzanie ainsi qu'à la GIZ au Mozambique et à la Commission européenne.

Florian Lewerenz

est consultant auprès du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et est actuellement responsable du développement de projets de développement d’organisations non gouvernementales allemandes. Auparavant, il a travaillé pendant plusieurs années pour la GIZ dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement. Il a également travaillé pour le Bundestag allemand, la Commission européenne et l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) en Autriche et en Asie du Sud-Est. Florian Lewerenz a étudié les sciences politiques.

Christian Noll

est cofondateur et directeur général de l'association Initiative Allemande d'Entreprises pour l'Efficacité Énergétique (Deutsche Unternehmensinitiative Energieeffizienz e.V, en abrégé DENEFF). Les membres de cette initiative, mise sur pied par plus de 100 entreprises, s'engagent pour une politique d'efficacité énergétique efficiente en Allemagne et en Europe afin, notamment, de lutter contre le changement climatique et la précarité énergétique. Avant de fonder l'association, il a publié des ouvrages et travaillé dans le domaine de la durabilité, en tant que militant auprès de l'Agence fédérale allemande pour l'environnement et la protection de la nature e.V. (Bund für Umwelt und Naturschutz Deutschland e.V, en abrégé BUND) et a publié le « livre de cuisine climatique » (Klimakochbuch) aux éditions Kosmos en 2009 en tant que co-éditeur.

Stephanie Petrasch

travaille dans le domaine de la coopération bilatérale pour le développement et dirige un projet en Jordanie visant à améliorer l'éducation des réfugiés dans les écoles. Elle dispose de nombreuses années d'expérience en matière de coopération au développement, ayant exercé son travail dans divers pays d'Afrique subsaharienne et dans le monde arabe. Son travail est axé sur l'éducation et la participation équitable des enfants à une éducation de qualité.

Severin Pinilla

est interne au département de psychiatrie et de psychothérapie à l'hôpital universitaire de Berne. Avant cela, il a travaillé dans une société pharmaceutique, dans une unité de soins intensifs neurologiques et, dans le cadre de travaux de recherche et de projets, dans les domaines de la didactique médicale et de l’oncologie. En outre, il a œuvré au sein de projets de promotion de la santé de l’OMS, et a également été chef de projet auprès de l’Association Allemande des Sourds (Deutscher Gehörlosen-Bund e.V.).

Jacob Rohm

est analyste et évaluateur d’impact chez PHINEO. Il a plusieurs années d’expérience dans la société civile, notamment en tant que chef de projet d'une fondation d'entreprise dans les domaines de la durabilité, de l'éducation et de l'investissement d'impact. En plus d’étudier la politique et l’éthique des affaires, il est consultant en systèmes (DGSF).

Stefan Rostock

est chef d'équipe dans le domaine de l'Éducation au Développement Durable (EDD) au sein de l'association Germanwatch e.V., organisation dédiée à l'environnement et au développement et basée à Bonn ; il est également spécialiste des questions du climat et du développement en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Dans l'exercice de son travail, sa priorité est de promouvoir une EDD plus politique au moyen de la Germanwatch Hand Print, l'empreinte de main Germanwatch. Stefan Rostock a fait des études de théologie et de géographie à Fribourg. Auparavant, il était consultant dans le domaine de la protection de l'environnement à l'échelle internationale, au sein de l'Agence fédérale allemande pour l'environnement et la protection de la nature (BUND)/l'association les Amis de la Terre Allemagne, et spécialiste du développement de petites centrales hydroélectriques au Cameroun.

Christel Scheske

travaille au sein du programme de préservation de la nature péruvien « Conservamos por Naturaleza ». Elle apporte son soutien aux organisations privées ainsi qu'à la société civile quant à planification, la mise en œuvre et le suivi des mesures de préservation de la nature. Avant cela, elle a acquis de l'expérience professionnelle au sein du PNUE, du HCNUR et de l'organisation The Nature Conservancy. Elle est titulaire d'un master en sciences de la conservation (« Conservation Science ») et a été bénéficiaire d'une bourse de la Fondation Mercator sur la thématique de la protection de l'environnement marin.

Mira Schneiders

prépare son doctorat à l'Université d'Oxford sur le thème de la santé et des soins de longue durée pour les personnes âgées dans les pays émergents et en développement. Avant cela, elle a œuvré durant plusieurs années dans le domaine de la santé publique à l'échelle internationale (Global Public Health), notamment au sein d'organisations non gouvernementales nationales et internationales au Cambodge ainsi que pour le compte de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève.