Jour 15
½ h de cours de langue et de crèche pour une famille en Allemagne

Apprendre l'allemand facilement

L'intégration par l'éducation

Savoir parler une langue représente l'élément fondamental pour s'intégrer dans une société. C'est ce dont Sharam, originaire de l'Iran, est également persuadé : sans connaissances en allemand, il n'a pratiquement aucune chance de trouver un contrat d'apprentissage ou de travail, ou de participer activement à la vie en société. Les échanges qu'il a eus jusqu'à présent avec des employeurs potentiels le montrent clairement : bien que disposant de 8 ans d'expérience professionnelle comme menuisier en Iran, ses chances de trouver du travail ou un contrat d'apprentissage en Allemagne semblent rester très faibles tant qu'il n'aura pas de bonnes connaissances en allemand. Il est conscient d'avoir à présent l'opportunité de bien apprendre cette langue et de pouvoir, ainsi, trouver du travail. En Allemagne heureusement, il existe de nombreuses possibilités de suivre des cours de langue. Mais pour lui tout seul, ce n'est pas suffisant ; après tout, il ne peut pas laisser son jeune garçon tout seul à la maison pendant qu'il est en cours. Afin d'apprendre plus vite, il a donc besoin de quelqu'un qui s'occupe de son fils pendant son absence. Et sans travail, il n'a pas les moyens de se payer une nounou.

Nécessité

 

Accès à des offres éducatives et à des cours de langue pour les personnes ne pouvant pas en bénéficier.

Activité

 

Des cours d'allemand sont dispensés par des bénévoles. En même temps, les enfants des apprenants sont pris en charge.

Impact en chiffres

Après environ 12 mois

Minutes de cours et nombre de personnes participant aux cours d'allemand avec garde d'enfants.

Résultat

Après environ 3 ans

Les participants perfectionnent leur allemand.

Effet systémique

Après environ 7 ans

Les migrants s'intègrent mieux dans la société et ont de meilleures chances de bénéficier d'une bonne éducation et de trouver du travail.

Contexte

Nombreux sont ceux qui se voient contraints de quitter leur pays natal pour chercher refuge dans un autre. C'est notamment le cas lorsque leurs pays sont ravagés par la guerre ou lorsque les droits et la liberté des citoyens sont bafoués par les gouvernements, et que les citoyens sont alors persécutés en raison de leurs opinions politiques. En 2018, l'Allemagne à elle seule a accueilli 1,1 million de réfugiés (Integration Research News, 2019). La Convention de Genève est un traité international signé après la Seconde Guerre mondiale et permettant aux personnes en quête de protection en temps de guerre d'être recueillis dans d'autres pays. À l'heure actuelle, 196 pays sont signataires des Conventions de Genève. Mais nombreux sont également ceux qui quittent leurs pays pour des raisons qui ne sont pas, ou du moins pas clairement, réglementées par la Convention de Genève, ou à qui le droit d'asile n'a pas encore été officiellement accordé. Ces personnes ont un statut incertain. Pour ces personnes ayant un statut incertain et dont les chances de pouvoir rester en Allemagne à long terme sont minimes, il est plus difficile de bénéficier de services d'éducation gratuite tels que les cours de langue. Cela concerne en particulier les Afghans et les personnes des États d’Afrique de l’Ouest. Le statut de résidence indique si une personne est toujours en cours de procédure d'asile (permis de résidence) ou en expulsion temporairement suspendue (tolérance) pour diverses raisons, par exemple: par une formation professionnelle,. Dans le district de Breisgau-Hochschwarzwald, 1 590 personnes vivent avec un permis de résidence et 585 avec une tolérance (office régional de Brisgau-Haute-Forêt-Noire, 2019). Et en raison de leur statut précaire et compte tenu de leurs moyens financiers limités, ils ont également plus de difficulté à trouver un cours de langue. Et très souvent, en campagne, il n'y a pas suffisamment d'offres de cours de langue et il est difficile de concilier cours de langue et garde d'enfants. Or, avoir de bonnes compétences linguistiques est particulièrement important lorsqu'on veut réussir sa formation initiale et approfondie ; c'est la voie vers une vie autonome dans un nouveau pays. C'est donc dans l'optique de permettre à ces personnes de mieux s'intégrer à la société que l'association Bildung für alle e.V. (« Éducation pour tous ») leur ouvre de nouvelles portes vers l'éducation.

La bonne action

Grâce à votre bonne action aujourd'hui, des cours d'allemand gratuits, de l'assimilation de l'alphabet au niveau B2, seront dispensés aux apprenants par des enseignants bénévoles. Ce sont surtout les migrants adultes en situation précaire et avec enfants, et pour qui il est donc plus difficile d'avoir accès à des cours gratuits, qui bénéficient de cette offre. Ils auront ainsi la possibilité de s'améliorer en allemand. En même temps, la garde de leurs enfants est assurée, ce qui représente un grand soulagement pour les parents et une possibilité d'intégrer leurs enfants dans cette offre. Les apprenants peuvent alors mieux se concentrer sur l'apprentissage de la langue, tout en ayant l'assurance que leurs enfants sont entre de bonnes mains. La bonne action a vocation à éviter l'isolation sociale de ces personnes et offre un espace de rencontre entre des personnes issues de différentes cultures.

A propos de Allemagne

Berlin

Capitale

82.100.000

Nombre d'habitants

46.136

Produit intérieur
brut par habitant et par an

5ème sur 189

Human Development Index
(Indice de développement humain)

Avec 82 millions d'habitants, l'Allemagne est le pays le plus peuplé de l'Union Européenne. 1,1 millions de personnes y sont reconnues comme réfugiées.